Détection et Charognards

Ils étaient la jeunesse d’un pays, venus des quatre coins de France, le choix ne leur avait pas été laissé, il fallait qu’ils repoussent l’ennemi.

C’est par milliers qu’ils furent livrés, en vagues successives, aux gueules fumantes des mitrailleuses crachant la mort, des épouvantables carnages pour quelques mètres de terrain perdus dès le lendemain.

Cette mort omniprésente, se manifestait à maintes reprises et de façons variées, quand ce n’était pas une balle ou une grenade, une baïonnette traversant les entrailles mettait fin à la courte vie du « poilu » s’écroulant recroquevillé dans la boue fangeuse d’une tranchée.

Dieu lui même avait abandonné cet enfer au vacarme inimaginable où les milliers d’obus, fouillant le sol dans un déluge d’acier et de feu, prélevaient leur tribut quotidien de corps disloqués, démembrés ou éventrés.

Se rajoutant à l’horreur des combats, ils durent supporter l’affreuse vision et l’insoutenable odeur des cadavres putréfiés rongés par les vers, tout cela dans un environnement de vermines : rats, puces et poux…

Voilà pourquoi ils méritent un immense respect et surtout de n’être jamais oubliés.

Il est des gens qui ne les oublient pas, les traquant sans aucun respect jusque dans leurs dernières demeures des champs de batailles devenus forêts…

Ces « charognards » pilleurs de sépultures, ouvrent les tombes, disloquent les squelettes à grandes pelletées de terre et d’os mêlés balancées sur le bord de la fosse.

Rien n’arrête ces crétins incultes, récupérer un casque sur un crâne, vider un godillot du reste de ses ossements ne leur pose aucun problème de conscience, sans états d’âme ils emportent tout ce qui sonne sous leurs détecteurs.

Parmi les choses les plus convoitées : « la plaque d’identité militaire », objet qui devrait pourtant rester impérativement dans la tombe, car seul lien permettant de mettre fin au questionnement des familles sur le sort du soldat, reconnu faute de mieux sous le terme : « Disparu au combat ».

Les pauvres types que je veux cibler ici n’en ont cure, ils ne déclarent jamais leurs découvertes, recouvrant à peine la tombe et les restes humains leur forfait accompli, le combattant devenant ainsi anonyme « ad vitam aeternam ».

Les plaques volées finissent vendues ou alignées dans des vitrines en trophées, comme s’ il y avait de quoi être fier, dépouiller les morts ce n’est pas vraiment glorieux.

— A l’attention des pilleurs de tombes : « Messieurs les voleurs de mémoire, comme j’aimerais, d’un coup de baguette magique, vous envoyer combattre cent ans en arrière, dans ces mêmes endroits où vous sévissez aujourd’hui.

Vous pourriez ainsi profiter pleinement de ce qui vous attire autant, avec sur vous de jolies petites plaques d’identité : à vos noms cette fois. »

Commentaires de l’ancien blog

David 08/03/2020 16:42

Présenter la détection de loisirs sous cet angle et unique angle n’est pas très juste! Pourquoi ne pas rajouter le pillage des sites archéologiques ? C’est comme dans tout il y a des voleurs, des gens mal intentionné mais réduire la détection à ces gens ce n’est pas juste! J ajouterai également qu aucun detectoriste n’a envoyé d hommes au front, l ossuaire de Verdun est rempli d ossement pelé mêle et ne seront jamais identifié et ce n’est de la faute d aucun detectoriste! Le bois des caures à Verdun est rempli de corps de disparu qui ne seront jamais identifié la détection n’y est pour rien! Donc dire que les detectoriste sont des charognards c’est abherant! Le type qui rouvre une tranchée il a pas besoin de détecteur pour trouver quoi que se soit! Je suis plus outrée par l’es munitions de guerre qui tue encore aujourd’hui, juste parce que personne n’assume leur responsabilité ! Pourtant sur chaque obus sur chaque grenade sur chaque balle il y a le nom du propriétaire! Trop cher à nettoyer! Honteux

papa39 12/09/2019 10:24

Bel article, la détection ce n’est pas cela. Ce que vous expliquez s’appelle de la violation de sépultures, abject, odieux… Avoir de la passion pour la misère humaine, rechercher et aimer la mort et la guerre me donne envie de vomir. Il y aura toujours, malheureusement, et très minoritairement des pourris .
La détection, c’est se balader et au gré d’une sonnerie de mon détecteur trouver, une petite pièce, un bouton… et se dire qu’il y a des années, des siècles un couple batifolait peut être dans l’herbe ou je me trouve…C’est de la joie et non pas la mort.

Lilou 22/03/2019 09:35

Quels sales types !

James15/11/2018 15:06

Je suis moi même prospecteur et je suis très touché par votre intervention sur ces charognards je suis entièrement de votre avis ont peut très bien pratiquer la détection de loisir en respectant ceux qui sont tomber pour nous donner le confort de vie que nous connaissons aujourd’hui merci à vous continué

Timothy Gex 11/02/2018 20:23

Can I just say what a reduction to seek out somebody who truly knows what theyre talking about on the internet. You positively know how to convey a difficulty to gentle and make it important. More people need to read this and understand this aspect of the story. I cant consider youre no more standard because you undoubtedly have the gift.

Ours brun 28/11/2017 23:54

Tout ceci est écoeurant. Les qualifier de crétins est bien gentil. Bref, merci pour votre blog que je découvre et qui est formidable.

Ledzepdeb 18 /11/ 2017 19:25


Un petit sur tour sur la butte et suis entièrement d’accord sur ce que tu dénonces. A plus Gino :hello:

Zatraz 17 /11/ 2017 10:28

Bonjour Gino

Pour les fondus du militaria, je ne les comprends pas, ils ne sont pas sur la même planète. Pas la même sensibilité. Pas le même respect. Et je ne peux pas dire « pas intelligent » car j’en suis sur qu’il y en a dans le lot, je pense sincèrement que c’est un problème d’Humanité, qui se retrouve dans tous les domaines de notre société. C’est qu’une pierre de plus à la dérive de notre civilisation ….

Marie 17/11/2017 09:39

Entièrement d accord avec vous, ces vermines n’emporteront rien au paradis et le paieront un jour ou l’autre. En tout cas votre texte est très bien écrit. C ‘est dommage que les prospecteurs réglos pâtissent de la réputation de ces pilleurs…

 — Mavrel 16 /11/ 2017 22:14

Je suis très touché par tes écrits et la mémoire de mon grand père resurgit. :(
Lui qui a connu ces atrocités dans les secteurs du chemin des dames et de Douaumont a connu la perte de 3200 hommes dans son régiment, il fut lui-même blessé d’un éclat d’obus, mais ne m’a jamais parlé de la souffrance qu’il a enduré, ni de l’horreur vécue dans les lieux de bataille…
Alors que ces charognards outragent ses lieux sacrés, cela me révolte. :rougefaché:

Chris01 16 /11/2017 21:36

J ‘ai bien peur que ces cons de charognards ne savent même pas lire (où comprendre le sens des mots).
chris

Arsenic 16/11/ 2017 16:30


Salut bien que je sache que cela n’atteindra pas la conscience de ses personnes visées,tant leurs bêtises et grande pour leurs esprits étroits. Mais faillait le dire et tu l’aS dit et dans le ton et style qui se devait :super:Salut
j’espère que celui ci aura au moins l’effets de sensibiliser un peu plus le détectoriste de loisir sur l’importance de déclarer la découverte d’une plaque militaire. :super:

Eric 02/11/2016 21:01

Bonjour Marc

C’est pitoyable qu’il puisse exister de telles vermines !
Merci pour ta défense des valeurs !
Ps : J’aime vraiment ton style d’écriture.

Phil 14/10/2016 22:05

Mon bon Marc, toujours présent, tu es l’ange gardien de la mémoire de nos anciens, pour moi dans ma mémoire, tu es mon « l’ancien ». Quel honneur de te connaitre et de te lire, enfin ta plume c’est de nouveau déployée, quel bonheur. Merci Mon Bon Marc.
Phil.

Nill du fouilleur 24/07/2016 20:49

Très joli texte à la mémoire de ces hommes que l’on à surtout pas le droit d’oublier ….. C’est grâce à des gens comme vous que la mémoire perdurera et quelle honte pour ces actes de pillages que vous décrivez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.