Ampoule de pèlerin, ampoule à eulogie médiévale.

Les hommes du néolithique avaient déjà développé des croyances religieuses et leurs rites. Le besoin de croire des êtres humains les poussa à se rendre, dès le début de l’Antiquité  (en Europe : 2500 av. J.-C.), sur des lieux qu’ils considéraient  sacrés. De ces endroits, parfois très éloignés, ils rapportaient des  figurines en terre cuite représentant les divinités qu’ils étaient venus honorer. Plus tard, à partir du IV e siècle, les chrétiens se dirigèrent vers les lieux où reposaient leurs martyrs et leurs saints. Ce voyage se nommait « pèlerinage » et les voyageurs qui l’effectuaient les  « pèlerins ». Il fallait avoir la foi car la route était longue et les …

Continuer la lecture

Vervelle ou petit écu armorié

Ces petits artefacts, relativement rares, invitent au rêve, nous transportant à l’époque des seigneurs et chevaliers, dans un temps où grande était la place faite au merveilleux. Le nom « vervelle » ( féminin ) s’applique ou s’appliquait à plusieurs objets : Au moyen âge les petits rivets à tête percée permettant de fixer la cagoule de maille sur le bassinet (casque) se nommaient ainsi. En serrurerie, certains éléments de verrous portent le nom de “vervelle” ou « vertevelle ». C’est donc à la chasse à l’oiseau de proie que l’on doit, par association, le nom de « vervelle » donné à la petite plaque d’appartenance …

Continuer la lecture

La Légende du Barbeau

Les légendes recèlent souvent une petite part de vérité, mais leur intérêt est surtout d’éveiller la curiosité et de permettre à l’esprit de s’évader un moment. En voici une que j’apprécie particulièrement : Au tout début du septième siècle, St Loup, archevêque de Sens, fut condamné à l’exil par le roi Clotaire II trompé par les faux témoignages de deux jaloux, Farulfus et Médégisile.En partant, le prélat jeta son anneau pastoral dans un fossé inondé jurant qu’il ne reviendrait que lorsque que son bijou réapparaîtrait. Les Sénonais, furieux de l’injuste exil, se soulevèrent et tuèrent Médégisile l’usurpateur. Le roi conscient …

Continuer la lecture

Banquelets et Paillettes

Avec ces artefacts nous voici dans la période médiévale, il est d’usage de dater ces objets aux alentours du XIIIe au XVe siècle. Sur la photo certains objets sont fabriqués par moulage et comportent (ou comportaient) des rivets, ce sont des « banquelets ». Les autres objets, (les trois du bas de la photo) fabriqués en partant de tôles fines et imitant des fleurs sont des « paillettes ». Le manque de symétrie entre les pétales de certaines paillettes prouve le côté artisanal de leur fabrication. Pour certains artefacts, il n’est pas toujours facile de faire le distinguo entre : paillette et banquelet. Le …

Continuer la lecture

Le Verre Romain Antique

Lors d’une visite au musée du forum Palatin de Rome, je fus interpellé par la beauté des objets de verre issus de fouilles sur les villes recouvertes par l’éruption du Vésuve en 79 après J-C. Je me suis donc intéressé à ce sujet : La technique du soufflage du verre fut inventée au Moyen-Orient. Par la suite, en Italie, les Romains devinrent les maîtres d’un savoir faire qui restera inégalé pendant plus de mille ans ; la forme, le relief, la coloration de cette matière n’ayant plus aucun secret pour eux. Le vase bleu en verre camée découvert dans une …

Continuer la lecture

Capsa, Capsula, Capsulae

S’ il est un petit objet que j’ai toujours plaisir à découvrir, c’est bien la capsa (capsula), son nom pourrait laisser supposer une origine antique mais il n’en est rien. La Capsa (coffret en latin) est en fait un des éléments de demi-ceint, ceinture pour dames et enfants en usage du XVe au XVIIe siècle. Les capsulae fixées à l’extrémité de la partie de tissu ou de cuir de la ceinture par rivetage avaient la fonction d’agrafe (crochet) et de contre-agrafe (anneau) avec la chaînette permettant de régler la taille, d’autres capsulae en revanche n’avaient qu’une fonction décorative. Souvent les …

Continuer la lecture

Le vase de la princesse de Vix

AMIS visiteurs de mon blog, Voila bientôt douze ans que je publie sur internet de petites histoires souvent authentiques et quelques fictions. J’ai décidé de franchir le pas et de créer un « e book » ainsi qu’une version papier (Livre broché). Le prix est dérisoire, mon but étant avant tout le partage. Si vous désirez visiter mon petit monde je vous y accueille avec plaisir : Vous y découvrirez « l’agnel d’or » : un conte Cévenol médiéval, « Le chien Jaune »: un récit fantastique. Des histoires vraies comme : »la Photo » le jour où mon grand-père a failli être abattu par l’occupant, « Le brochet « : …

Continuer la lecture